Médicaments, grossesse et lactation par Buclin Thierry

Médicaments, grossesse et lactation

Titre de livre: Médicaments, grossesse et lactation

Éditeur: Editions Médecine&Hygiène

Auteur: Buclin Thierry


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Médicaments, grossesse et lactation.pdf - 43,671 KB/Sec

Mirror [#1]: Médicaments, grossesse et lactation.pdf - 24,297 KB/Sec

Mirror [#2]: Médicaments, grossesse et lactation.pdf - 28,129 KB/Sec

Buclin Thierry avec Médicaments, grossesse et lactation

Il tombe sous le sens que tout médicament ne doit être administré qu’avec prudence à une femme enceinte ou susceptible de le devenir, ou encore allaitante, c’est-à-dire : 1) en évaluant d’abord la possibilité de s’en passer, 2) en le réservant à des indications solidement établies et bien documentées, 3) en assurant une surveillance adéquate.



Cet abrégé, dont cette quatrième édition était très attendue, se veut un outil d’aide à la décision dans la prescription de médicaments pour le professionnel de santé. Les auteurs, gynécologues, pharmaciens cliniciens et pharmacologues cliniques du Centre Hospitalier Universitaire de Lausanne, ont choisi d’apporter des réponses simplifiées, correspondant aux deux seules alternatives rencontrées dans la pratique : Oui, je donne ou Non, je ne donne pas.

Livres connexes

Il tombe sous le sens que tout médicament ne doit être administré qu’avec prudence à une femme enceinte ou susceptible de le devenir, ou encore allaitante, c’est-à-dire : 1) en évaluant d’abord la possibilité de s’en passer, 2) en le réservant à des indications solidement établies et bien documentées, 3) en assurant une surveillance adéquate.



Cet abrégé, dont cette quatrième édition était très attendue, se veut un outil d’aide à la décision dans la prescription de médicaments pour le professionnel de santé. Les auteurs, gynécologues, pharmaciens cliniciens et pharmacologues cliniques du Centre Hospitalier Universitaire de Lausanne, ont choisi d’apporter des réponses simplifiées, correspondant aux deux seules alternatives rencontrées dans la pratique : Oui, je donne ou Non, je ne donne pas.Il tombe sous le sens que tout médicament ne doit être administré qu’avec prudence à une femme enceinte ou susceptible de le devenir, ou encore allaitante, c’est-à-dire : 1) en évaluant d’abord la possibilité de s’en passer, 2) en le réservant à des indications solidement établies et bien documentées, 3) en assurant une surveillance adéquate.



Cet abrégé, dont cette quatrième édition était très attendue, se veut un outil d’aide à la décision dans la prescription de médicaments pour le professionnel de santé. Les auteurs, gynécologues, pharmaciens cliniciens et pharmacologues cliniques du Centre Hospitalier Universitaire de Lausanne, ont choisi d’apporter des réponses simplifiées, correspondant aux deux seules alternatives rencontrées dans la pratique : Oui, je donne ou Non, je ne donne pas.